A Propos

Le SODAVI, une démarche de concertation

Développer ensemble les arts visuels

Le Sodavi – Schéma d’orientation pour le développement des arts visuels – est une démarche de concertation initiée de manière conjointe par l’Etat (Ministère de la Culture – Drac Nouvelle-Aquitaine), la Région Nouvelle-Aquitaine et les trois réseaux d’art contemporain du territoire, Cartel, CINQ,25 et Fusée, réunis aujourd’hui dans le réseau Astre.

Son objectif a été de produire un état des lieux et un diagnostic partagés et d’établir des préconisations dans le cadre d’une concertation de tous les acteurs qui ont souhaité se mobiliser : de novembre 2016 à octobre 2017, 18 réunions publiques ont permis à plus de 500 personnes de contribuer à la production de préconisations visant la structuration du secteur .

Cette mobilisation de tous les acteurs a permis :

  • d’approfondir les échanges et la connaissance mutuelle entre les acteurs et les collectivités publiques participantes ;
  • de favoriser les interactions entre le secteur des arts plastiques et visuels et toutes les composantes de l’économie créative ;
  • d’élaborer et de hiérarchiser les objectifs et modalités des politiques publiques relatives à ce secteur ;
  • de générer des solidarités, de la coopération et/ou de la complémentarité ;
  • de contribuer à la réflexion sur les politiques publiques dans le domaine des arts plastiques et visuels, notamment celles portées par l’Etat en région et la Région Nouvelle-Aquitaine.

Une démarche ouverte à tous

Afin de permettre l’expression de chacun et la prise en compte de tous les points de vue, la démarche de concertation s’est organisée en plusieurs temps et plusieurs modalités :

  • trois Ateliers fédérateurs, organisés entre novembre 2016 et octobre 2017, pour lancer collectivement les grands chantiers de la réflexion et faire des points réguliers sur leur état d’avancement ;
  • quinze à seize chantiers thématiques, se réunissant en parallèle de janvier à octobre 2017 pour travailler sur des problématiques ciblées et proposer fin 2017 des préconisations concrètes ;
  • une enquête permettant de dresser un état des lieux et un diagnostic du secteur des arts visuels en Nouvelle-Aquitaine, identifiant notamment les problèmes concrets auxquels les acteurs sont confrontés autant que les expériences réussies. Cette enquête est réalisée en partenariat avec L’A. – Agence culturelle régionale ;
  • initialement, une commande publique artistique était également prévue, afin de permettre l’appropriation de la démarche par des artistes désireux de participer au Sodavi au moyen de leurs propres pratiques. Ce projet a toutefois été abandonné au profit d’une réflexion collective, pensée comme préalable et menée sur ce que le dispositif même de commande publique artistique pourrait être en Nouvelle-Aquitaine.

Le 28 juin 2018 a eu lieu l’étape conclusive du Sodavi et la signature du contrat de filière arts plastiques et visuels, ouvrant la voie à une nouvelle étape de ce travail collectif en Nouvelle-Aquitaine.

Actualité

Un objet éditorial sur le Sodavi Nouvelle-Aquitaine

Design : Claire Colnot, Benjamin Lahitte, Amish Shah et Julien Bidoret pour la Maison des Editions, Pau.

 

 

Voir la version web

ICI